[CD MONOGRAPHIQUE]

FRANCESCO FILIDEI / FORSE

 

Concertino d’Autunno (2007)

pour flûtes à bec, violon & 5 instrumentistes

 

1. Allegro / I villannelli, à Tosiya Suzuki

2. Adagio molto / I Dormienti ubriachi, à Eva et Tomas pour leur mariage

3. Allegro / Caccia ed Pesca, à Antonio Politano

 

Opera (forse)

Texte de Pierre Sengès (2008-2009)

huit sketches en un acte

 

4. Comme disait Machiavel...

5. Ouverture delle Cornacchie

6. Cette histoire d’amour...

7. Recitativo dell’Uccellino

8. Ceux parmi vous... 

9. Aria del Pesce

10. L’arc-en-ciel...

11. Duetto d’amore

12. Les danses nuptiales...

13. Cabaletta del Pescatore

14. Le chasseur possède...

15. Ronda del Cacciatore

16. En présence de la mort...

17. Preghiera

18. Gelinotte au mulet, pour 6

19. Brindisi

 

20. Puccini alla caccia

à Gérard Pesson

pour huit joueurs d’appeaux 

 

 

[RÉCOMPENSES]


Grand Prix International du Disque 2016 de l'Académie Charles Cros, catégorie musique contemporaine


4 F de Télérama pour le CD Francesco Filidei Forse, selectionné parmi les 10 meilleurs disques du moment.

Intitulé Forse (« peut-être »), cet enregistrement est d'autant mieux venu qu'on le doit à l'ensemble 2E2M, lié à Francesco Filidei par un compagnonnage de longue date, et un accueil en résidence pendant l'année 2015. Ce sont les musiciens de 2e2m qui ont créé la version définitive de L'Opera (forse), tragédie drolatique qui conte, sur un texte écrit et dit par Pierre Senges, les brèves amours entre un oiseau et un poisson. Filidei y joue aussi bien avec les sons qu'avec les passages obligés du genre lyrique : ouverture, duetto d'amore, cabalette...

Marques de fabrique filidéiennes, l'humour, la colère, l'exubérance sonore et l'extrême rigueur de la structure se retrouvent dans le Concertino d'autunno. Des flûtes à bec, un violon et des appeaux évoquent une nature agitée, où rôde le fantôme de Vivaldi. Filidei connaît ses classiques, et leur rend des hommages insolents. Comme dans le très ludique Puccini a caccia, animé par une trentaine d'appeaux et des jouets divers, où Puccini braconne tout en cogitant sur sa Madame Butterfly. On espère que ce disque en suscitera d'autres — une intégrale des Ballatas, par exemple ?

Sophie Bourdais - Télérama n°3458

 

 

commander

Aurélien Dumont

Flots en fioles en flot (extrait)

OCTOBRE
 ›

Mentions légales ©2e2m 2014