________________________

Olivier Messiaen aura pour Paul Méfano des termes plus qu'élogieux, le désignant comme « le nouveau Berlioz » ! Le jeune Méfano a fréquenté la classe d'analyse du maître ainsi que les cours de Pierre Boulez à l'Académie de Musique de Bâle, deux personnalités dont le soutien indéfectible demeurera pour lui un puissant allié. Il intègre le cercle restreint des compositeurs joués par le Domaine musical mais c'est à un autre modèle qu'il songe lorsque l'heure est venue pour lui de concevoir sa propre phalange.


Dans le sillage d'Ars Nova créé en 1963 par Marius Constant, la municipalité de Champigny-sur-Marne (ville ouvrière communiste) sous l'impulsion de Denise Foucard1 et de Paul Méfano fonde en 1971 le collectif musical 2e2m2 (réunissant compositeurs et interprètes) qu'accueille une ville de banlieue appartenant à « la ceinture rouge » parisienne. Le message est clair : à travers un projet de décentralisation de la culture, il s'agit d'aller à la rencontre d'autres publics et d'expérimenter de nouvelles conditions d'exécution. Velléitaire, généreux et rêveur d'inouïs, Paul Méfano entend accueillir toutes les expressions musicales contemporaines, du sérialisme intégral à l'aléatoire, de la musique concrète au théâtre musical. Priorité est donnée à la jeune musique : Méfano met à l’affiche une des premières pièces de Pascal Dusapin, Niobé (ou le rocher de Sypile) pour soprano, douze voix mixtes et huit instrumentistes et Bernard Cavanna n’a que 28 ans quand 2e2m crée sa Canzone II pour clavecin, flûte, hautbois et violoncelle. Le collectif se tourne également vers les compositeurs français se trouvant dans l’impossibilité de programmer leurs œuvres ainsi que les musiciens étrangers non joués en France ou dans leur pays.


De fait, la première saison 1972-1973 affiche un pluralisme des esthétiques sonores contemporaines – celle des minimalistes américains par exemple, encore peu répandue en France - sans pour autant sacrifier l’héritage du passé. Chaque programme inclut en effet une œuvre du répertoire entrant en résonance avec les pièces nouvelles. On compte pour la première saison 12 créations mondiales, 16 premières auditions en France, 12 œuvres classiques et 25 œuvres du XXe siècle !Des actions de sensibilisation, au sein des écoles (avec le concours du compositeur Ahmed Essyad) et sous forme d’expositions, de débats et de répétitions publiques contribuent à promouvoir l'action de la phalange auprès de la population. Se développe également un travail interdisciplinaire avec le théâtre, le cinéma, la littérature, la poésie ou encore la danse.


Un collectif artistique entièrement voué à l’expression et à la diffusion de la musique contemporaine se constitue avec les solistes Pierre-Yves Artaud (flûte), Jean-Claude Malgoire (hautbois), Jacques Di Donato (clarinette), Michel Tavernier (basson), Pierre Pollin (trompette), Luigi Longo (trombone), Jacqueline Méfano (piano), Alain Dubois (alto) et Alain Meunier (violoncelle). Le premier concert du collectif a lieu le 28 octobre 1972 au Centre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne. Le contenu du programme affiche une ouverture vers les pays de l’Est et plus particulièrement vers l’école contemporaine roumaine avec deux pièces de Costin Miereanu. Solidement ancré dans une conjoncture politique déterminée, le collectif répond d’un sentiment de responsabilité sociale et esthétique face à la méconnaissance des œuvres de Luigi Nono. La relation entre la technique et l’idéologie devient l’objet d’un réel intérêt et constitue assurément une des lignes de force de la programmation de 2e2m. Le 9 décembre 1972, les musiciens dirigés par Méfano donnent en première française La Fabbrica illuminata du Vénitien, une œuvre dédiée aux ouvriers de l'Italsider de Gênes qui sera entendue à la Fête de l’Humanité, le 9 septembre 1973, où 2e2m retournera en 1989 pour jouer juste après le show de Jacques Higelin ! « Nous avons tous défendu, bec et ongles, des œuvres dangereuses et violentes comme celles de Jean Barraqué, Bernd Aloïs Zimmermann, Luigi Nono, Ivan Wyschnegradsky et quelques autres auteurs », témoigne Paul Méfano. Ajoutons à la liste Brian Ferneyhough, Mauricio Kagel, Franco Donatoni ou encore Vinko Globokar.


L’amorce d’un changement se dessine avec la constitution en 1999 d’un comité artistique sous la direction de Méfano. Il est constitué des compositeurs Thierry Blondeau, Bernard Cavanna, Pascale Criton, Sona Khochafian et des musiciens Alain Huteau et Pierre Roullier. Promu directeur musical en 2003, Pierre Roullier prend la direction artistique de l'ensemble (qui perd son statut de collectif) en 2005, une fonction qu'il assumera jusqu'en 2018.


Sans jamais ébranler l'esprit qui préside à 2e2m - pluralité des esthétiques et recherche de l'interdisciplinarité –, Pierre Roullier instaure le principe de la résidence annuelle d'un compositeur autour duquel s'élabore la programmation. Mû par un instinct très sûr et un désir profond de découverte, Pierre Roullier accorde sa confiance à des compositeurs de premier plan, alors pratiquement inconnus en France, comme Enno Poppe (2008), Dmitri Kourliandski (2010) ou encore Simon Steen-Andersen (2014), qui devront attendre parfois plusieurs années pour être de nouveau programmés par les institutions parisiennes. Il donne la parole aux compositrices, en concevant des programmes 100% féminins et en accueillant en résidence la compositrice-vocaliste Agata Zubel en 2018. En choisissant des personnalités comme Francesco Filidei (2015) ou Mauro Lanza (2016), Pierre Roullier fait la part belle au théâtre musical et réintroduit la notion du spectacle en musique, quand le plateau se transforme en cabinet des Merveilles avec Mauro Lanza et Andrea Valle.



Au seuil des cinquante ans, une ère nouvelle se fait jour pour l’ensemble 2e2m avec la direction artistique du jeune trentenaire Léo Margue, chef d'orchestre mais aussi pianiste, saxophoniste et improvisateur, autant de domaines qu'il traverse avec la même aisance, en « jumpant » entre les genres et les styles et en ouvrant très grand les vannes de la création.


Michèle Tosi





___________


1. Résistante communiste, Denise Foucard était maire adjointe à la culture de Champigny-sur-Marne et deviendra l’administratrice de 2e2m, emmenant le collectif en URSS pour une tournée de concerts prestigieux.

2. 2e2m : Étude et expression des modes musicaux



AUTRES ACTUALITÉS

________________________

[ NEWS ]

••••••••••

••••••••••

‹ 
FÉVRIER
 ›

Mentions légales ©2e2m 2014